Prévenir

Prévenir, C’est adopter une bonne hygiène posturale

 

La chiropraxie, approche conservatrice et naturelle est une alternative aux anti inflammatoires et aux antalgiques

La prévention débute chez le l’enfant. Une éducation à l’hygiène posturale est indispensable si l’on veut prévenir les désagréments futurs.

Des entorses répétées, une épaule basse, une jambe courte observée par votre retoucheur, une usure anormale des semelles, tous ces paramètres sont des symptômes, souvent inaperçus et silencieux, qui méritent une attention.

Votre chiropracteur est là pour traquer ces mauvaises habitudes et éviter à vos enfants de grandir sur des déséquilibres.

Chez l’adulte,  l‘articulation doit être entretenue. Les traumatismes et stress quotidiens s’accumulent. Une bonne hygiène posturale prévient l’ankylose.

Chez le senior atteint d’arthrose, l’articulation est ankylosée. Les ajustements passifs aident à retrouver la mobilité.

En stade (I-II), l’ajustement vertébral permet de redonner un peu de mobilité aux segments ankylosés. Cette mobilité retrouvée favorise les processus de réparation tissulaireDans les stades avancés (III IV), la matière atteint sa limite, la réversibilité du phénomène n’est alors plus possible. L’objectif du traitement est alors d’obtenir un confort articulaire par une prise en charge et des soins adaptés.

Avant que la symbolique des mots exprime un mal-aise “en avoir plein le dos, porter le monde sur ses épaules, etc…“, il faut savoir écouter, prévenir et sensibiliser l‘enfant et le jeune adulte à l‘hygiène posturale.

Consultez votre chiropracteur jeune !  Chez l’adulte, deux à trois consultations par an suffisent à vous maintenir en forme.

   

 
Side Bar